Interview de Charly de l'association Sourires Nomades

 

Nous sommes ambassadeurs de l'association rennaise Sourires Nomades. Pour savoir de quoi on parle, quoi de mieux que de poser les questions au président de l'association? Voici nos questions et les réponses de Charly!

 

Peux-tu te présenter et nous parler de l'association Sourires Nomades que tu as fondé ?

Animé par une curiosité bienveillante, je suis d'abord un amoureux des gens, avant d'être un passionné de voyages et de sports. Ces deux domaines sont d'ailleurs d'une richesse humaine et sociale infinie, et un terrain d'exploration de soi insoupçonné. 

Journaliste depuis plus de 10 ans, Sourires Nomades était au départ un simple blog, un lieu d'expression sur mes rencontres de voyages. Peu à peu, il a pris une autre dimension en devenant collaboratif, aujourd'hui chacun peut venir partager, ce que j'appelle des sourires nomades.

Autour du site, nous avons ensuite créé l'association Sourires Nomades qui a pour objectif de promouvoir un tourisme responsable et solidaire autour des rencontres de voyages.

 

Sourires Nomades défend une conception du voyage basée sur la rencontre, pourquoi c'est important pour toi ?

La réponse est certainement un peu plus haut dans ma présentation. J'avoue ne pas pouvoir imaginer un voyage sans rencontre. Tous les jours, je me nourris des autres, avec les bons et mauvais côtés. Alors dans le voyage, j'applique simplement le même état d'esprit. A mon sens, comme dans la vie, un voyage n'est jamais plat. On a des bons moments, des galères, mais ce qui je retiens à mon retour ce ne sont pas des paysages mais des prénoms, des visages, des sourires qui ont transformé mon voyage.

Derrière Sourires Nomades, il y a toute une équipe de bénévoles. L'échange humain sans rapport mercantile, c'est ta philosophie de voyage?

Complètement. C'est même une philosophie de vie. Je pars du principe que si l'on partage sans rien attendre de l'autre, de belles surprises vous arrivent. Et c'est cas avec les bénévoles ayant apporté leur contribution au projet, à l'association.

Pour autant, tout n'est pas rose. Fédérer autour d'un projet, une idée, n'est pas chose aisée. Le bénévolat se fait de plus en plus rare de nos jours, et notre association est loin d'être la seule concernée.

 

Vous recherchez des bénévoles, en quoi ça consiste d'intégrer Sourires Nomades ?

Après plusieurs d'années d'existence, l'association a besoin de trouver de nouveaux bénévoles pour prendre le relais de ceux qui ont lancé le projet. Nous recherchons des compétences techniques pour le site Internet, mais aussi plus simplement des personnes enthousiastes, dynamiques, qui ont envie de consacrer un peu de leur temps à notre initiative.

Nous essayons de tenir le rythme d'une réunion par mois pour faire le point et avancer sur nos projets.

En plus du site Sourires Nomades, on peut imaginer de nombreuses actions, événements, pour promouvoir le tourisme responsable et solidaire, mais sans bénévoles investis, rien ne peut se faire.

 

Qu'est ce qu'on va trouver si on surfe sur Sourires Nomades?

On y retrouve des rencontres de voyages bien évidemment, des centaines de voyageurs inscrits mais aussi des associations du monde qui sont recommandées par ces nomades ou encore des billets de blogs tous plus intéressants les uns que les autres...

Avec les années, nous avons constaté que Sourires Nomades regroupe beaucoup de contenus, et notre souhait est de pouvoir mieux le valoriser sur le site. Avis au "graphiste-intégrateur", on a besoin de vous ;)

 

Le site est ouvert aux voyageurs mais aussi aux projets associatifs : peux-tu nous en parler?

Effectivement. Alors même si nous souhaitons faire évoluer le site sur cette question, l'idée est de pouvoir référencer des associations du monde recommandées par des voyageurs afin de créer un lien entre ces deux publics. Et plus particulièrement, donner la parole aux associations. Elles peuvent ainsi communiquer sur leurs besoins concrets auxquels les voyageurs peuvent répondre.

 

Et enfin, quel est ton souvenir de voyage le plus marquant humainement?

Sans hésitez, ma rencontre avec le jeune Souleymane au Mali. Elle est d'ailleurs à l'origine de la création de Sourires Nomades. Ce voyage a été le plus fort humainement pour de multiples raisons.

Nous avons eu une relation particulière tous les deux durant notre passage dans le pays Dogon. Un lien presque fraternel s'était créé, et je n'oublierai jamais nos moments passés ensemble.